Certificat d’université en gestion des sols pollués

Prochaine session: début en novembre 2018

Contexte

Forte de son expertise dans la gestion des sols, la faculté de Gembloux Agro-Bio Tech organise une formation complète reprenant de nombreux aspects relatifs à la gestion des sols, comprenant notamment la caractérisation d’un sol, la description des polluants et leur détection, les techniques d’assainissement, les aspects législatifs,…

La division du certificat en plusieurs modules permet aux participants d’approfondir leurs connaissances dans l’un ou l’autre domaine, en fonction de leurs intérêts.


A qui s’adresse la formation?

Cette formation est destinée aux personnes susceptibles d’intégrer la problématique de la gestion des sols pollués dans le cadre de leur profession (bureaux d’études, développeurs, administrations publiques, conseillers en environnement, entreprises, etc….) ou aux personnes qui souhaitent réorienter leur carrière dans le domaine de la gestion des sols pollués.


Comment est-elle organisée?

La formation sera dispensée à la fois par des acteurs académiques spécialistes de leurs disciplines, ainsi que par des professionnels du secteur et des administrations qui pourront transmettre leur expérience technique, analytique ou législative  dans le domaine de la gestion des sols pollués.

Elle se déroule selon une démarche d’apprentissage combinant des exposés techniques et des illustrations pratiques (étude de cas, visites). Les cours favoriseront les interactions entre les apprenants ensemble et entre les apprenants et les tuteurs de la formation.

Les cours seront documentés et illustrés par des supports didactiques variés (ex : diapositives, photos, films, documents provenant de cas réels. Des cas pratiques à résoudre seront proposés aux candidats dans chaque module avec l’assistance des formateurs. Une plateforme d’e-learning (eCampus) aidera les apprenants à consolider leurs acquis.


Objectifs

Au cours de ce programme, les participants seront sensibilisés, entre autre, aux aspects suivants :

  • Compréhension du fonctionnement du système sol-eau
  • Estimation de l’impact des contaminants sur le fonctionnement des sols
  • Réalisation d’échantillonnages représentatifs
  • Caractérisation des principaux polluants, ainsi que l’interprétation d’un bulletin d’analyse
  • Caractérisation et suivi des sites pollués
  • Description du cadre légal lié à la gestion des sols pollués
  • Présentation de techniques d’assainissement ex-situ et in-situ
  • Réalisation d’une analyse de risques liés aux pollutions
  • Participation à des conférences, colloques, visite de sites,…

Programme

Ce Certificat d’université se présente sous la forme de 10 modules doté d’un total de 22 crédits ECTS pour un total de 255 heures de cours en présentiel.

MODULE 1 : Fonctionnement naturel du système sol-eau : compréhension du système de départ ; compréhension des flux naturels (36 heures – 3 ECTS)

  • Bases de sciences du sol appliquée à l’environnement. G. COLINET – A. DEGRE
    • Constituants et propriétés des sols: importance, mesure et veille normative
    • Fonctionnement physico-chimique
    • Fonctionnement physique
    • Fonctionnement biologique
  • Notions fondamentales d’hydrogéologie: Bases théoriques et travaux pratiques sur cas réels. S. BROUYERE – P. ORBAN

MODULE 2 : Fonctionnement des sites et sols impactés par les contaminations (30 heures – 3 ECTS)

  • Mise en place des conditions environnementales et réactivité des polluants dans les systèmes sol-eau et transfert vers les aquifères. S BROUYERE
  • Impact des contaminants sur le fonctionnement des sols et des écosystèmes. M. JAILLER – F. DELVIGNE – G. MAHY
    • Toxicité et biodisponibilité des contaminants
    • Interactions entre contaminants et microflore des sols
    • Adaptation de la flore aux stress en contaminants
  • Modélisation de la spéciation des métaux lourds dans les sols. O. POURRET

MODULE 3 : Echantillonnage, forage et bonnes pratiques (15 heures – 1 ECTS)

  • Techniques de forage environnemental et équipement. V. VANDERHEYDEN
  • Caractérisation de la pollution du sol et de l’eau souterraine (méthodes non conventionnelles, échantillonnage passif, fractionnement isotopique). S. BROUYERE
  • Mise en œuvre sur le terrain sur site expérimental. D. COUVREUR – V. VANDERHEYDEN
    • Démonstration sur sites:
      • Des techniques de forages
      • De la pose de piézomètres
      • Des techniques de prélèvements et conditionnement des échantillons

MODULE 4 : Caractérisation analytique (18 heures – 2 ECTS)

  • Principaux polluants. M. DAVIN – A. LIENARD – P. MAESEN
    •  Caractéristiques et comportements
    • Mesure et veille normative
  • Interprétation des bulletins analytiques. P. MAESEN, V. VANDERHEYDEN
    • Choix des analyses à effectuer pour caractériser un site
    • Explicitations des résultats
    • Lecture d’un bulletin d’analyses et évaluation d’un niveau de pollution (cas pratique)
    • Visite d’un laboratoire d’analyse: de la prise en charge de l’échantillon jusqu’à la délivrance du bulletin d’analyse

MODULE 5 : Géophysique – suivi de la pollution : Techniques non invasives (24 heures – 2 ECTS)

Méthodes non-invasives pour la caractérisation et le suivi des sites pollués (sol et eau souterraine). S. GARRE, F. NGUYEN

  • Revue des méthodes couramment utilisées pour la caractérisation: magnétique, induction électromagnétique, tomographie électrique et de polarisation induite, sismique réfraction, radar de sol
  • Comment éviter les pièges et quelles sont les bonnes pratiques de l’imagerie non-invasives?
  • Suivi des sites pollués par méthodes non-invasives
  • Etude de cas
  • Journée de terrain

MODULE 6 : Aspects territoriaux : Cadre légal, historique et spatial (27 heures – 2 ECTS)

  • Cadre légal et technique lié à la gestion des sols pollués. J-M ALDRIC
    • Directives européennes liées à la responsabilité environnementale, directive IED,…
    • Principe de droit de l’environnement appliqués aux aspects techniques de l’assainissement des sols
    • Principes des législations wallonne et bruxelloise liée à la gestion des sols
    • Principes régissant l’élaboration des outils techniques en lien avec les législations
  • L’étude historique des sites pollués en pratique. O. DEFÊCHEREUX – A. PETERS
  • La planification territoriale liée à la gestion des sols pollués. A. WARIN
  • Cartographie des sites contaminés. D D’OR
  • Audit technique: accessibilité aux sols contaminés, techniques de recherche d’impétrants, démolition des bâtiments, nettoyage et mise à nu des sols. S. KISS

MODULE 7 : Techniques d’assainissement ex-situ (18 heures – 2 ECTS)

  • Techniques d’excavation. V. VANDERHEYDEN – R. CHARLIER – F. COLIN
    • Exposé des différents moyens possibles pour excaver du sol
    • Mesures de stabilité qui peuvent être mises en oeuvre avant et en cours de travaux
  • Epuisement de la nappe pour les excavations en milieu saturé. SCHADECK
  • Traitement des terres par procédés biologique, physico-chimique ou thermique sur site ou en centres. SCHADECK – V. VANDERHEYDEN – S. KISS
  • Visite d’un centre de traitement de terres.

MODULE 8 : Techniques d’assainissement in-situ (27 heures – 2 ECTS)

  • Introduction et classification générale des techniques de dépollution in situ. S. BROUYERE
  • Monitoring de l’atténuation naturelle. S. BROUYERE
  • Techniques de dépollution basées sur la mobilisation des polluants. S. BROUYERE
  • Traitements chimiques: stabilisation des polluants, oxydation chimique, barrières et zones réactives, bioremédiation in-situ. V. VANDERHEYDEN
  • Techniques de phytomanagement des sites contaminés. B. POURRUT
  • Approche multicritère de l’assainissement durable. J-M ALDRIC

MODULE 9 : Analyse de risques : Ecosystèmes/Sol/Eau – suite du module 2 (36 heures – 3 ECTS)

  • Principes de base et équations permettant d’évaluer les risques liés aux pollutions. SCHADECK – L. BOUVIER – A. LIENARD
    • Sur la santé humaine
      • Quantification de la dose ingérée, inhalée et évaluation du risque
      • Effets synergiques des polluants
    • Sur les eaux souterraines ou de surface
      • Transports, atténuation, calcul du risque
    • Sur l’environnement naturel (écosystème)
      • Approche globale qualitative ou semi-quantitative à l’échelle des écosystèmes
      • Approche quantitative sur base des réponses monospécifiques
  • Problématique des mégasites et de la menace grave pour les ressources en eau souterraine. L. BOUVIER – S. BROUYERE

MODULE 10 : Conférences et visites de sites (24 heures – 2 ECTS)

Participation à des colloques et visites de sites hors-ULg liés à la thématique en partenariats avec des institutions voisines.


Intervenants

Gembloux Agro-Bio Tech – Université de Liège

G. COLINET, A. DEGRE, F. DELVIGNE, G. MAHY, M. DAVIN, A. LIENARD, P. MAESEN, S. GARRE

Faculté des Sciences Appliquées – Université de Liège

S. BROUYERE, P. ORBAN, F. NGUYEN, R. CHARLIER, F. COLLIN

SITEREM

V. VANDERHEYDEN, S. SHADECK, L. BOUVIER

ECO-PLANNING sprl

D. COUVREUR

CHST

O. DEFÊCHEREUX, A. PETERS

SpaQue

M. JALLIER, S. KISS

ISA de Lille (France)

B. POURRUT

UniLaSalle, Beauvais (France)

O. POURRET

Ephesia Consult

D. D’OR

SPW

A. WARIN, J-M ALDRIC


 Planning

 Les cours seront dispensés en journée les jeudis et vendredis, à partir de début novembre 2018.

Télécharger le planning provisoire de la formation

Un intervalle entre chaque cours laissera un temps confortable aux participants pour intégrer et exploiter la théorie et les techniques par la résolution d’exercices pratiques. La charge de travail demandée en dehors des séances de cours est tout à fait compatible avec des activités professionnelles.


 Evaluation

L’évaluation du certificat d’université se fera via la présentation et la défense d’un travail personnel (étude de cas) devant un jury représentatif de l’ensemble des formateurs.

La participation active à la formation contribuera positivement à l’évaluation finale.


 Modalité d’inscription et conditions d’admission

Les participants au certificat d’université devront de préférence détenir une formation de niveau universitaire ou de niveau supérieur en justifiant en outre d’un minimum de deux années d’expérience professionnelle dans un domaine concerné par la formation ou d’une volonté marquée de s’orienter vers ce secteur d’activité.

En vous inscrivant à ce certificat d’université, vous vous engagez à communiquer vos coordonnées complètes et à participer à son amélioration en acceptant de répondre à un questionnaire de satisfaction. Notez que l’inscription ne sera effective qu’après réception du paiement des droits d’inscription et confirmation des organisateurs.

Télécharger la brochure d’informations