Stéphanie Heuskin travaille depuis 10 ans sur des thématiques de recherche faisant appel à l’analyse chromatographique et à la validation de méthodes d’analyse pour l’étude de composés organiques volatils d’origines diverses : sémiochimiques, huiles essentielles,…

L’expérience analytique a été acquise aussi bien dans des domaines appliqués que plus fondamentaux principalement orientés vers des sujets d’écologie chimique menés en collaboration avec des partenaires entomologistes et biologistes. Au cours de sa thèse de doctorat, S. Heuskin a développé des formulations de sémiochimiques d’origine naturelle (isolation au départ d’huiles essentielles) en tant qu’outils de lutte biologique contre les pucerons. L’étude de la diffusion des sémiochimiques libérés par ces formulations a nécessité le développement et l’optimisation d’un système d’échantillonnage dynamique de substances volatiles.

Au cours de son post-doctorat réalisé à l’UCL (Ecologie évolutive et génétique), S. Heuskin a mis en oeuvre des techniques d’analyse et d’échantillonnage de phéromones sexuelles et d’hydrocarbures cuticulaires sous médiation sexuelle chez le papillon Bicyclus anynana. Depuis 2013, S. Heuskin est nommée première assistante au sein de l’Axe de Chimie des Agro-Bio Systèmes de Gembloux Agro-Bio Tech (Université de Liège).

De nombreuses collaborations sont actuellement en cours afin d’apporter un aspect analytique (caractérisation, validation de méthode, formulation,…) dans des thématiques variées impliquant des composés organiques volatils (interactions plantes-insectes, insectes-insectes, domaines agro-alimentaires, huiles essentielles,…).

Stéphanie Heuskin a toujours à coeur de partager sa passion pour la chimie analytique au travers de ses cours mais également via des formations spécifiques où elle peut mettre à profit sa qualité de formatrice reconnue au niveau européen en validation de méthodes.