Vous aimez? Partagez sur
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Les murs végétaux (ou murs verts) sont incontestablement à la mode cette dernière décennie. Utilisés par les Architectes et les Artistes dans des associations singulières et verdoyantes, les végétaux ne sont pas pour autant tous adaptés aux surfaces verticales urbaines. Traditionnellement, ces structures demandent de remplacer plus de 30 % des végétaux chaque année et demande une irrigation supérieure à 15 litres par mètre carré !

Dans ce cadre notre équipe s’est penchée sur la compréhension des relations entre les plantes et le sol dans une structure verticale autoportante. Ce travail exploratoire a été mis en place dans le cadre du travail de fin d’étude de Tom Baudoux. Façade Sud, Façade Nord, irrigué ou non, ce dispositif innovant a été mis en place sur le parking du GP. Son intérêt: Utiliser des espèces végétales indigènes adaptées à des conditions environnementales stressantes (sécheresse, chaleur, etc.). 

Jaune, Mauve, vert ou rouge, ces plantes sont également esthétiquement intéressantes pour décorer nos façade. Nous sommes en pleine saison de mesures pour la deuxième année. Le recouvrement sur le mur et le niveau de stress sont nos mesures principales. Nous avons déjà mis en évidence qu’une irrigation d’un litre au lieu de 15 par mètre carré suffit pour ces systèmes. Cette année semble continuer dans la même lignée en appuyant ces résultats.

N’hésitez pas à faire un détour chez nous pour plus d’information.

Vous aimez? Partagez sur
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin