© Francois Walschaerts

Le 23 septembre dernier, nous étions près de 200 inscrits, en présentiel et en ligne, à la journée d’inauguration de WASABI (plateforme WAllonne de Systèmes innovants en Agriculture et BIodiversité urbaine), sur le campus de la faculté de Gembloux Agro-Bio Tech ULiège. Après quelques aléas techniques propres au direct, la visioconférence de cette journée d’inauguration a débuté par une master class d’Eric Duchemin, depuis le Canada. A 4 heures du matin heure locale, le fondateur du Laboratoire sur l’Agriculture Urbaine au Québec (AU/LAB) – dont on peut saluer le professionnalisme – a passé en revue les divers intérêts socio-économiques de l’agriculture urbaine. Ceci avec le recul que peuvent avoir les précurseurs.

AU/LAB, c’est aussi : en 2019-2020, plus de 25 projets réalisés, plus de 60 partenaires, 6 accompagnements de municipalités. Sans oublier : en plus des espaces de recherches et d’expérimentation, des formations et conférences ainsi que de la mise en pratique avec un espace de transformation pour adresser les productions locales au marché ou encore le travail de transition de tout un quartier.

S’en est suivi un repas-réseautage, aussi COVID-safe que durable, encadré par nos collaborateurs et des fournisseurs locaux.

Au terme de cette parenthèse conviviale, la master class des partenaires du projet GROOF a débuté. Des professionnels d’expertise complémentaire (en construction, énergie, production et business) se sont succédés pour évoquer les enjeux du secteur. Leur savoir-faire est bienvenu quand on sait les défis à relever lors des projets de serres sur toit. Le projet GROOF, ce sont aussi des projets coachés depuis 2019 avec le soutien d’Interreg North-West Europe et de la Région Wallonne. Parmi ceux-ci, 5 projets pionniers ont été sélectionnés en ce 23 septembre. Il s’agit de :

  • « J’habite mon jardin », de Tours Habitat (FR) ;
  • « Green(s)pote » de Les amis de l’Entrepote (BEL) ;
  • « SYMBIOSE » de Nantes Métropole Habitat (FR) ;
  • « Culina Hortus » de Cueillette Urbaine (FR) ;
  • « Toits Vivants » (FR).

Ces projets de serres en toiture verront leur encadrement par les experts GROOF prolongé jusqu’en juin 2021.

L’après-midi s’est poursuivie par une séance plénière : c’est d’abord Frédéric Francis, Doyen de la faculté de Gembloux Agro-Bio Tech ULiège, qui lors d’un mot d’introduction a exprimé tout son soutien aux 2 plateformes d’agriculture urbaine existant à ce jour : CRETAU (Québec, Canada) et WASABI (Gembloux, Belgique). Il a ensuite passé la parole à Eric Duchemin, qui a présenté la plateforme canadienne CRETAU (pour Carrefour de Recherche, d’Expertise et de Transfert en Agriculture Urbaine) qu’il a lancée en 2017.

Le Pr Haïssam Jijakli, coordinateur de WASABI (plateforme WAllonne de Systèmes innovants en Agriculture et BIodiversité urbaine) a ensuite présenté celle-ci. Les autres partenaires du projet se sont joints à lui pour évoquer leurs recherches respectives au sein de WASABI. Il s’agit de Grégory Mahy (biodiversité ; remplacé ce jour par le postdoctorant Sylvain Boisson), Aurore Degré (hydrologie), Patrick du Jardin (botanique) et Caroline De Clerck (phytotechnie).

Pour illustrer cet échange et prolonger l’expérience, les participants à l’événement se sont répartis en petits groupes. Ils ont ainsi pu visiter la plateforme WASABI, depuis les parcelles maraîchères jusqu’aux systèmes aquaponiques, en passant par les containers ou encore la toiture végétalisée du centre de recherches TERRA ainsi que le jardin botanique. Une visite de terrain – possible également en vidéo différée – qui a fait l’unanimité et suscité beaucoup d’intérêt. Lors du drink de clôture, les félicitations et autres marques de reconnaissance ont fait très plaisir à celles et ceux derrière cet événement.

Nous réitérerons cela dans quelques mois : l’ouverture de WASABI au grand public est prévue pour le printemps prochain. La date vous sera bientôt communiquée.

© Francois Walschaerts