AlterIAS, des alternatives aux plantes invasives

espece invasiveLes plantes invasives constituent une menace importante pour la biodiversité. Introduites par l’homme dans nos régions pour des usages horticoles, ces plantes exotiques colonisent les milieux naturels au détriment des espèces indigènes et dégradent les écosystèmes. Heureusement, des solutions existent…

Berce du Caucase, balsamine de l’Himalaya, renouée du Japon, … il est essentiel d’apprendre à les reconnaître afin d’éviter de les planter ou de les laisser proliférer. Choisir des plantes non invasives dans son jardin, privilégier des espèces indigènes et laisser plus de place à la nature sont des habitudes à prendre dans nos jardins et espaces publics. Par des gestes simples, nous pouvons tous contribuer à préserver la biodiversité.

 

Le projet AlterIAS vous propose différents outils afin de faire le point sur cette problématique et découvrir les plantes alternatives à ces espèces invasives : un site Internet, un documentaire (en ligne et sur DVD), des dépliants, une brochure, des lettres d’information, etc. Un Code de conduite a également été développé pour encourager l’adoption de bonnes pratiques visant à limiter les introductions des plantes invasives dans les parcs et les jardins.

  • www.alterias.be : Présentation du projet AlterIAS, informations sur les plantes invasives, sur les actions préventives et de gestion et sur les plantes alternatives, documentaire, …