Amélioration de la production vivrière sur les sols pauvres de la zone côtière du Centre Vietnam

Projet en cours

Pays : Viêt Nam [voir la carte]

Commanditaire : DG-CD

Durée : 4 ans [2004 - 2008]

Rubrique : Coopération internationale

Ce projet de terrain ambitionne d'accroître la production vivrière sur les sols pauvres de la zone côtière du Centre Vietnam afin d'améliorer la situation économique des familles paysannes locales et leurs conditions de vie. Il devrait permettre ainsi d'augmenter le niveau d'autosuffisance des paysans en leur assurant un statut économique plus proche de la moyenne vietnamienne.

Ce projet comporte des objectifs liés à la recherche et répond également à des objectifs transversaux résultant de l'implication d'enseignants, chercheurs et étudiants vietnamiens et belges. Un premier objectif vise à établir un diagnostic précis des raisons de la faible productivité des sols sableux et acides de la zone étudiée. Ce diagnostic sera affiné en tenant compte de la variabilité spatiale certaine de l'état nutritionnel des sols. D'autres facteurs potentiels de la faible productivité des sols tels que maladies et ravageurs seront dégagés. Le deuxième objectif du projet est de rechercher des pistes d'amélioration de la production sur ces sols pauvres. Les équipes de recherche cerneront prioritairement le cycle des matières organiques au sein des fermes familiales dans la chaîne sol-plante-animal-homme et examineront les techniques permettant d'améliorer le statut organique des sols. Parallèlement, des mesures seront préconisées pour limiter les dégâts des maladies et des ravageurs.

Un objectif transversal est de fédérer les actions des équipes de recherche belges et vietnamiennes autour d'un projet interdisciplinaire par une approche système où chacun partage ses compétences en vue de mener à bien le projet. Un autre objectif est de renforcer la capacité d'enseignement et de recherche de l'institution vietnamienne par des activités locales et par une offre de formations dans les institutions belges. Enfin, il s'agit d'offrir aux étudiants et chercheurs belges une opportunité de formation en agronomie tropicale et de sensibilisation aux problèmes des pays du Sud par une implication dans la réalité d'un pays asiatique en développement.

< Retour aux projets de l'unité