Les virus et viroïdes infectant les plantes sont une menace importante pour la production végétale. Ils entraînent des pertes économiques estimées entre 15 et 45 milliards d’euros chaque année à travers le monde.

Les progrès technologiques dans les technologies de séquençage à haut débit (NGS) et la bioinformatique permettront d’améliorer la lutte contre ces agents pathogènes grâce à un meilleur diagnostic. Néanmoins, ces technologies exigent un haut niveau d’expertise et leur mise en place requière une formation approfondie, même pour des scientifiques expérimentés. Dans cette optique, le Laboratoire de phytopathologie intégrée et urbaine (Pr. Sébastien Massart) organise deux training school internationales axées sur l’utilisation du NGS et des analyses bioinformatiques afin d’identifier de nouveaux virus infectant les plantes. Ces training school sont organisées dans le cadre de l’action COST FA1407  () et formeront pendant 5 jours vingt-huit scientifiques venus de 18 pays d’Europe, d’Afrique et d’Asie. Les participants analyseront leurs propres échantillons de plantes (provenant de 15 espèces différentes) qui présentent des symptômes viraux d’origine inconnue. Cette formation combinera donc le renforcement des compétences dans l’utilisation des HTS avec de nouvelles découvertes scientifiques dans la virologie végétale.

Viruses and viroids infecting plants are threatening plant production, causing economic losses estimated between 15 and 45 billion € worldwide each year.

Technological advances in high-throughput sequencing technologies (HTS) and bioinformatics have generated new opportunities to improve the control of these pathogens through better diagnostic. Nevertheless, NGS still require high expertise and skills to be applied, even for experienced scienticts. The Laboratory of Integrated and Urban Phytopathology (Prof. Sébastien Massart) is organising two international training schools focused on the use of HTS sequencing and bioinformatics analysis to identify new viruses infecting plants. The training schools are organized in the frame of the COST Action FA1407 (), and will train during 5 days twenty-eight plant virologists, coming from 18 countries in Europe, Africa and Asia. The participant will analyse their own plant samples (from 15 different species) presenting viral symptoms of unknown origin to identify new plant viruses. This training will therefore combine capacity building in HTS for the participants with new scientific discoveries in plant virology.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone