Ce mardi 14 février 2017, Sarah Garré, Ludivine Lassois et Sidonie Artru ont organisé la première réunion du groupe de travail pour l’agroforesterie.

Le but ? Rassembler des agriculteurs, sylviculteurs, professeurs ou chercheurs (ULg, ULB, UCL), des membres de l’AWAF (Association pour l’Agroforesterie en Wallonie et à Bruxelles) et du CDAF (Centre de Développement Agroforestier de Chimay) autour d’une thématique commune : l’agroforesterie. Echange de connaissances et partage des résultats de recherches sont au cœur de ces réunions. D’autres objectifs ont des visées plus larges :

  • Les recherches doivent strictement répondre aux besoins de la société ;
  • Focus sur les agriculteurs afin d’obtenir une meilleure reconnaissance de l’agroforesterie en Wallonie ;
  • Définir les questions et thématiques à mettre en priorité en tenant compte des contraintes présentes sur la parcelle agroforestière.

La parcelle agroforestière de Gembloux Agro-Bio Tech – Université de Liège, fait partie de la CARE AgricultureIsLife. Plantée en 2013, elle s’étend sur 4,5 hectares et dispose d’une parcelle d’agrisylviculture et de deux bandes boisées. Cette parcelle sera le terrain d’essai pour les recherches du groupe.

WP_20170214_18_03_06_ProLe groupe se réunira sur base bisannuelle. Chaque rencontre sera portée par une thématique différente, permettant des discussions pointues et variées. Des visites de terrain, de fermes, de parcelles seront également organisées afin d’élargir le champ de connaissances au sujet de l’agroforesterie.

Pierre Davin (St.)
Share on Facebook19Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Share on LinkedIn12Pin on Pinterest0Email this to someone