Ce dimanche 9 octobre 2016, 14 étudiants du Master « Gestion des forêts et des Espaces Naturels » de Gembloux Agro-Bio Tech se sont envolés vers le Cameroun pour suivre le module de « Foresterie tropicale ». Etablis dans une concession forestière pendant trois semaines, les étudiants du Professeur Jean-Louis Doucet vont vivre une véritable immersion en forêt tropicale en contact étroit avec le secteur privé.

C’est la première fois que ce module sera dispensé directement sur le terrain, en plein coeur de la forêt camerounaise.

Les objectifs poursuivis sont multiples :

  1. Appréhender la réalité du terrain par l’immersion en forêt dense humide tropicale.
  2. Echanger les expériences avec des collègues de culture et de formation différentes.
  3. S’adapter à des contextes socioculturels et socioéconomiques nouveaux.
  4. Avoir l’opportunité de confronter les points de vue entre les différentes catégories d’acteurs (villageois, ouvriers, chef d’entreprise, scientifiques, etc.).
  5. Comprendre la complexité de la gestion d’une entreprise certifiée FSC en vivant ses réalités quotidiennes.
  6. Réaliser des travaux pratiques dans des conditions réelles (inventaire botanique, gestion de pépinière, opérations de reboisement, etc.).
  7. Se familiariser avec la gestion multifonctionnelle intégrant les contraintes industrielles, la participation des communautés locales et la préservation de l’environnement.

En résumé, il s’agit de former des bioingénieurs rapidement opérationnels, au fait des réalités du terrain.

Trente personnes participent à la formation, la moitié vient de Gembloux Agro-Bio Tech, l’autre de centres de formation camerounais (Stagiaire de l’Université de Yaoundé I, FASA Dshang et Ebolowa, étudiants de l’Ecole nationale des Eaux et Forêts) et du personnel de l’entreprise Pallisco.

Ce projet a été rendu possible grâce à un partenariat unique entre des acteurs publics et privés qui supportent plus de trois quarts des coûts de la formation  : l’Université de Liège, Nature+ (association sans but lucratif, dont l’objet est la promotion de la gestion durable des écosystèmes tropicaux forestiers), Pallisco (société d’exploitation forestière de droit camerounais à capitaux français) et Exott (société belge de négoce de bois).

 

« 2 de 2 »
Share on Facebook239Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone