Les recherches effectuées par Barbara Haurez, ancienne doctorante à Gembloux Agro-Bio Tech (ULiège), dans le cadre de sa thèse défendue en 2015 ont fait l’objet d’un article publié sur le site du WWF Belgique. Ce travail s’intéressait au rôle du gorille des plaines de l’Ouest (Gorilla gorilla gorilla) dans la régénération des forêts denses humides et aux impacts de l’exploitation sélective de bois d’oeuvre sur les populations de gorilles.

« La gestion durable des forêts permet le maintien de la faune sauvage, même de grands singes, comme l’a démontré une étude scientifique analysant les populations de gorilles dans des forêts exploitées pour leur bois. Grâce à une gestion tenant compte des zones importantes pour la biodiversité et du contrôle du braconnage, les concessions forestières FSC contiennent des densités de gorilles similaires à celles des aires protégées. »

 

Pour lire l’article complet, rendez-vous sur la page du WWF Belgique ().

Share on Facebook46Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone