Mehmet Nail NASIRDepuis des décennies, les pesticides chimiques sont utilisés abondamment dans l’agriculture. Pourtant, leur utilisation pose un véritable problème pour l’environnement et la santé publique. On les retrouve dans l’eau et dans l’air et sont dangereux tant pour les utilisateurs que pour la population.

La question de la réduction de l’utilisation des pesticides se pose donc pour les pouvoirs publics. Dans cette optique, l’Union européenne vient d’adopter une directive instaurant un cadre d’action communautaire visant à une utilisation régulée des pesticides compatible avec le développement durable. En Belgique, avec le « Programme Wallon de Réduction des Pesticides », l’utilisation de ceux-ci sera totalement interdite dans les espaces publics en 2019.

Dans ce contexte, la demande en produits alternatifs tels que les bio-pesticides a considérablement augmenté. Parmi ces bio-pesticides, les éliciteurs sont des composés prometteurs. Ils agissent en activant les défenses naturelles des plantes dans le but de les renforcer contre une éventuelle attaque pathogène, tel un « vaccin ».

Les chercheurs de Gembloux Agro-Bio Tech – Université de Liège, dans le cadre du projet FIELD, étudient ces molécules pour mieux comprendre les mécanismes d’action des éliciteurs lipidiques. Le but de ces études ? Contribuer au développement de composés innovants d’origine naturelle dotés de cette activité élicitrice.

Les travaux des chercheurs de Gembloux Agro-Bio Tech ont suscité un grand intérêt dans le monde scientifique grâce à leur approche multidisciplinaire et intégrée combinant biophysique, chimie et biologie. Ainsi, le Dr. Mehmet Nail NASIR, chercheur dans le cadre du projet FIELD, a remporté, en un an, trois distinctions scientifiques (deux prix de l’European Federation of Lipids en 2014 et 2015 et un prix de la SFR-Condorcet en 2015). Ce dernier a été remis à Florence (Italie) durant le congrès EuroFed Lipids avec la participation de plus de 600 chercheurs internationaux (Europe, Etats-Unis, Japon, Chine, Canada et Corée du Sud).

C’est son travail intitulé « Influence of the Structure of Key Intermediates of Plant Oxylipins on their Interactions at the Molecular Level with Plant Plasma Membrane » co-signé par les professeures Magali DELEU, Laurence LINS et Marie-Laure FAUCONNIER qui a été récompensé.

Ce prix est une belle récompense pour les travaux originaux de grande qualité des chercheurs de Gembloux Agro-Bio Tech. Nous lui adressons toutes nos félicitations.

Le projet FIELD

Le projet FIELD (Finding Interesting Elicitor LipiDs) implique quatre équipes de recherche partenaires de Gembloux Agro-Bio Tech (Chimie Générale Organique et volatolomique, Microbial Processes and Interactions , Phytopathologie Intégrée et Urbaine et Biophysique Moléculaire aux Interfaces) ainsi que des collaborateurs provenant de différentes universités de France (Université de Reims Champagne-Ardennes, Université de Bordeaux Ségalen). Le projet FIELD est une Action de Recherches Concertée (ARC) et fait partie du réseau de recherches InterReg avec les projets EliDeRham (Université de Reims Champagne-Ardennes) et Maelia (Université d’Amiens).

 

Share on Facebook451Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone