camerounLe gratin des chercheurs européens se réunit à Bruxelles du 6 au 10 février. Gembloux Agro-Bio Tech coorganise l’événement.

Chaque année, les scientifiques européens spécialisés dans l’étude des régions tropicales se réunissent pour faire le point sur les travaux en cours et pour orienter les recherches futures. Cette fois, c’est Bruxelles qui accueillera l’événement du 6 au 10 février, organisé par la Society for Tropical Ecology (ex-Gesellschaft für Tropenökologie, Allemagne) et placé, pour l’occasion, sous la responsabilité de l’ULB/VUB, de l’ULg, de l’Institut des sciences naturelles, du Musée royal d’Afrique centrale et du Jardin botanique de Meise. Entre 300 et 400 experts y parleront des forêts, des savanes, des mangroves, des grands lacs, etc. « Ce genre de rencontre est toujours un moment important, fait remarquer Adeline Fayolle, membre du comité scientifique de la conférence et chargée de cours au TERRA Research Centre, Central African Forests (ex-laboratoire de foresterie tropicale et subtropicale), à Gembloux Agro-Bio Tech. Malgré l’ère numérique, les chercheurs ont besoin d’échanger en direct. Mais ces cinq journées, très pointues sur le plan scientifique, constituent aussi l’occasion, pour la recherche européenne, de se profiler sur une scène mondiale plutôt dominée par le monde anglo-saxon et des résultats de recherches publiés d’une manière, disons… plus flamboyante, plus clinquante qu’ailleurs, notamment en Europe. »

Lire l’article complet sur le site du 15ème jour du mois de L’Université de Liège

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone