Tous se souviennent de l’image de la famille Joads dans le roman ‘Les Raisins de la Colère’, une famille qui doit faire face à des bouleversements énormes dans le monde agricole. Sans aucune protection sur les revenus ou face aux crises du marché agricole, la famille Joad perd tous ses biens et se retrouve à parcourir l’Amérique avec leur roulotte comme seul point d’accroche. Si cette image est si poignante encore aujourd’hui, elle nous rappelle les enjeux la Politique Agricole Commune, communément appelée la PAC.

Afin d’en comprendre les enjeux, Mr Arturo Iñiguez s’est rendu à Gembloux Agro-Bio Tech – ULiège ce mercredi 7 mars pour y rencontrer les étudiants de Bloc 2 et Bloc 3, toutes options confondues. Fonctionnaire depuis douze ans au sein du Comité économique et social européen et administrateur responsable des dossiers d’agriculture et pêche dans la Direction Générale ‘Agriculture et Développement rural’, Mr Iñiguez a tout d’abord offert son avis d’expert sous forme de présentation. Lorsqu’elle fut lancée en 1962, la PAC avait pour but initial d’assurer des revenus équitables aux agriculteurs et de les protéger contre la volatilité excessive des prix et les crises du marché. Elle permet également aux consommateurs de bénéficier d’aliments de qualité et à des prix abordables.

Cette présentation a donc été l’occasion de présenter les défis de taille auxquels la PAC doit aujourd’hui faire face : changement climatique, gestion durable des ressources et une agriculture plus respectueuse de l’environnement. A cette fin, la Commission européenne a présenté, en novembre 2017, sa communication sur l’avenir de la PAC post-2020 intitulée ‘l’avenir de l’alimentation et de l’agriculture – pour une politique agricole commune flexible, juste et durable’.

Cette rencontre, organisée par Fiona Thewissen, professeur d’anglais à Gembloux Agro-Bio Tech, a été suivie d’un débat lors duquel les étudiants ont eu l’occasion de poser des questions et de débattre des manières de concilier production, sécurité alimentaire et enjeux climatiques. Au travers de cet échange, les étudiants bioingénieurs ont ainsi bien cerné les missions et le rôle capital joué par la PAC pour répondre aux enjeux européens de demain.

Share on Facebook0Tweet about this on Twitter0Share on Google+0Share on LinkedIn0Pin on Pinterest0Email this to someone