Unités aquaponiques pour la valorisation des effluents de pisciculture

Le Laboratoire de Phytopathologie Intégrée et Urbaine dispose depuis 2018 d’unités de recherche en aquaponie dans le cadre du projet « Valorisation innovante des effluents de pisciculture par la méthode aquaponique ». Trois unités identiques de type RAS ont été dimensionnées pour l’élevage de différentes espèces de poissons d’eau douce tempérée ou tropicale. Un système de récolte des boues produites a été mis en place dans chaque RAS afin d’en étudier la minéralisation. Chaque élément est by-passable (UV, biofiltre,…) pour en étudier les impacts sur le système, principalement sur les communautés bactériennes qui le compose. Chaque RAS forme un système aquaponique découplé par la connexion possible à une serre horticole où différents systèmes hydroponiques sont à disposition (DWC, NFT, Goutte à goutte, table à marée). L’eau qui est amenée à cette serre peut retourner vers la production piscicole par un réseau de tuyaux et de pompes, formant alors un système aquaponique découplé.

aeroflow laitues  unité aquaponiqueplan aquaponique gembloux

logo


 

La PAFF BOX – Plant And Fish Farming

La PAFFBox, Plant And Fish Farming Box, est un système aquaponique mis au point par le laboratoire de phytopathologie intégrée et urbaine. Il consiste en un containeur coiffé d’une serre. Dans ce système l’eau circule en boucle fermée depuis le container qui abrite les poissons et les filtres jusqu’à la serre hydroponique dédiée à la culture en eau profonde (DWC ou RAFT) de divers légumes et herbes aromatiques tels que laitues, basilics,… Ce dispositif expérimental unique, nous permet, depuis plus de 3 ans, d’étudier les performances de productions végétales et animales en aquaponie. La qualité de l’eau, les éléments nutritifs libérés par les poissons et leur flux sont mesurés et suivis sur le long terme.

Reportage vidéo : ICI

Paffbox


BacUp

Le Centre de Recherche en Agriculture Urbaine a développé puis mis en place plus de 150 bacs potagers innovants sur les toits et au pied de divers bâtiments à Bruxelles, à Gembloux et à Mons. En plus de vérifier par l’expérimentation les possibilités de pratiquer l’agriculture urbaine hors-sol avec des écoles, des logements, des entreprises ou des administrations, l’objectif du projet est de mettre au point un bac potager adapté à une large gamme de végétaux en répondant aux contraintes urbaines. Le système BacUp est maintenant commercialisé par la spin-off Green SURF.BacUpProject